Verba volant...

    

Au soir du 2 février 2007,
quelques frères, peut-être sept, pas plus,
et sans doute moins,
se trouvaient réunis dans l’antichambre d’un temple de la banlieue parisienne...

 

 

 


Le temps passant, personne d’autre ne se pressait sur les parvis. Erreur de calendrier ? En tout cas, la tenue qu’ils attendaient n’aurait pas lieu.
Ce pas de clerc maçonnique eut cependant comme il arrive parfois des suites heureuses et fécondes. Le site « LIBER LATOMORUM » en est aujourd’hui la preuve.

 

Privés d’outils ce jour-là ces frères n’en travaillèrent pas moins, à l’instigation de l’un d’entre eux, le TCF Th. B. Celui-ci leur fit part d’un projet qui lui tenait à cœur : créer une loge d’étude qui se consacrerait exclusivement à l’actualité bibliographique de la franc-maçonnerie. Le projet fut adopté d’enthousiasme.


Bientôt, les frères présents à cette soirée s’agrégèrent d’autres frères, eux-mêmes intéressés. C’est ainsi que la R.L. « LIBER LATOMORUM » put allumer ses feux le 26 juin 2007 en région parisienne.

 

Dès sa création, les frères de « LIBER LATOMORUM » avaient eu le souci de faire partager leur désir d’examen et d’approfondissement de la tradition maçonnique à travers l’actualité éditoriale car c’est avant tout de cela qu’il s’agit. De là la création de ce site.

 

Sur celui-ci, on ne trouvera pas de polémique pour la polémique, mais parfois des jugements qui, sévères ou non, sont assumés par leurs auteurs. Aussi un souci d’information : les références les plus exactes possibles sur la matière éditoriale traitée et sur ses liens éventuels. Enfin la volonté de faire savoir, apprendre et connaître dans la mesure de nos bien modestes lumières.

 

QUANT À LA LOGE.

 

La loge « LIBER LATOMORUM» a été, à l'origine, indépendante de toute obédience. Elle a travaillé au Rite Français Traditionnel. Loge d’étude, elle n'agrégeait que sur examen des motivations, mais n’initiait pas. Elle rassemblait et accueillait des frères de toutes obédiences sincèrement intéressés par une étude impartiale et rigoureuse des publications ayant trait à la franc-maçonnerie ou adjacentes au sujet.

 

Le 21 mai 2015, elle a adhéré à la Loge Nationale Mixte Française où elle est devenue  une loge de plein exercice et porte désormais le n° 2 de cette fédération. Elle a reçu sa patente le 15 octobre 2015. Elle travaille au Rite Moderne Français Traditionnel et se réunit 4 fois l'an. Pour le moment la loge n'a pas pour projet d'initier. On devient membre actif par affiliation. Elle est ouverte à toutes les soeurs et tous les frères qui s'intéressent, comme par le passé, "à une étude impartiale et rigoureuse des publications  ayant trait à la franc-maçonnerie ou adjacentes au sujet".